Rejet

1 – LE REJET : Masque du Fuyant 

Origine : Blessure vécue avec le parent du même sexe entre le moment de la conception et l’âge d’un an.

 

Morphologie : Ce masque se reconnaît facilement à un physique fuyant, c’est-à-dire un corps ou une partie du corps qui semble vouloir disparaître ou se faire tout(e) petit(e). Comme si le fuyant souhaitait passer inaperçu par peur de se faire rejeter. C’est un corps sec, filiforme et contracté : on a l’impression qu’il n’y a presque pas de chair entre la peau et les os.

 

Comportement / Caractère : Le fuyant est une personne qui doute de son droit d’exister. Il recherche la solitude car s’il recevait beaucoup d’attention, il aurait peur de ne pas savoir quoi faire. Le fuyant préfère ne pas s’attacher aux choses matérielles car elles l’empêcheraient de fuir. Il se demande ce qu’il fait sur cette planète et il a peine à croire qu’il pourrait être heureux ici et apporter quelque chose dans ce monde. Quand il reçoit trop d’attention il perd ses moyens. Il pense qu’il n’a pas de valeur voire que la vie n’a pas de valeur. Personne très authentique.

 

Relations aux autres : La personne qui souffre de rejet recherche constamment l’amour du parent du même sexe qu’elle, ou transfère sa quête vers des personnes du même sexe qu’elle. Avec le parent ou des personnes du sexe opposé, elle aura plutôt tendance à se rejeter elle-même, à se sentir fautive si l’autre l’a rejetée. Il parle généralement peu dans un groupe : il a peur de déranger et de ne pas être intéressant. Il vit souvent dans l’ambivalence : quand il est choisi, il ne le croit pas et se rejette lui-même pour finir parfois par saboter la situation qui le valorise ; quand il n’est pas sélectionné, il se sent rejeté par les autres.

 

Vocabulaire : Inexistant, nul, rien, disparaître.

 

Plus grande peur : La panique.